Infolinks: une alternative à Adsense

Notez cet article

Cela fait désormais plusieurs années que j’utilise la régie Infolinks et j’en profite pour vous donner mon point de vue.
Initialement, cette régie ne fonctionnait que sur quelques-uns des blogs US que je possède ainsi que sur un forum. J’ai été contacté un jour par une personne de chez eux me proposant de l’installer sur Pagasa pour essayer des annonces en Français. Ce que j’ai fait.

La publicité In-Text

Infolinks est un fournisseurs de solutions de publicité In-Text. Ce type de publicité consiste à insérer un lien publicitaire hypertexte directement dans le contenu du site. Par exemple, Infolinks récupère le mot clé « rencontre » dans un article et lorsque je survole le lien, une petite fenêtre s’ouvre laissant apparaitre une publicité. Si je clique sur l’encart, je suis redirigé vers le site de l’annonceur, et l’éditeur est alors commissionné.

Riche en texte, un blog est particulièrement intéressant pour Infolinks; il en est de même pour les forums qui présentent un vaste de choix de possibilités de mots-clés. Contrairement au pop-up et autre soucoupes volantes publicitaires, les publicités ne sont guères intrusives: on ouvre l’encart uniquement si l’on survole le lien. Personnellement, je trouve que c’est une solution qui s’intègre assez bien au contenu d’un site, car elle reste assez discrète, surtout si vous apportez du soin à son intégration.

L’intégration d’Infolinks

Elle se fait très simplement en plaçant un bout de code Java juste avant votre final. Sur du WordPress, ceci se fait très facilement en modifiant votre footer.php, dans l’éditeur d’apparence, juste après la fonction wp-footer(). A noter également que des plugins spécialisés sont disponibles sous WordPress, Joomla et Drupal.

Vous pouvez aisément modifier la façon dont les liens apparaissent; je vous le conseille vivement d’ailleurs car je trouve que la présentation par défaut n’est pas spécialement performante. Commencez par fondre la couleur des liens In-Text avec les liens de votre propre site. Dans son interface d’administration, Infolinks vous propose une matrice de couleurs. Pour utiliser le même code couleur, il vous suffit d’aller le chercher dans votre propre CSS (Cherchez a, a:link, a:visited, etc.)

Modifiez ensuite le style de soulignement du lien. Personnellement, je prends le style pointillé, beaucoup plus discret que le double soulignement: celui-ci est beaucoup trop voyant, et on se rend immédiatement compte que l’on a affaire à un lien publicitaire. Laisser le nombre maximal de liens à 12. De toutes les manières, c’est le maximum que vous pouvez afficher.

Quant à la catégorie, généralement, je n’en met pas, du moins sur les sites en Français. Finalement, vous avez la possibilité d’utiliser des tags supplémentaires un peu à la manière d’Adsense. Ceux-ci reprennent les thématiques trouvées sur votre site et les affiche en fin de page. Ces tags sont censés améliorer la productivités des clics, mais personnellement je n’ai pas trouvé beaucoup de changement.

Les performances et le paiement

La chose vitale qu’il faut savoir est qu’en matière de PPC, il est très difficile de trouver mieux qu’Adsense; hormis peut-être quelques niches chez Peakclick, les concurrents ne battrons jamais le Big G. Mais il est regrettable de ne pas s’intéresser à ce type de régie secondaire: mieux vaut tout de même avoir de temps à autre un virement Paypal, plutôt que strictement rien, surtout si cela ne vous coutera pratiquement aucun effort. Et puis on dit toujours que les petits ruisseaux font les grandes rivières.

Infolinks vous paiera dès $50 par Paypal ou Payoneer, ainsi que par virement bancaire, à partir de $400.

En conclusion

J’ai aimé l’interface intuitive, l’ergonomie (la belle couleur bleue, très jolie :) et aussi la présence d’un account manager.
Je regrette un peu la relative pauvreté des annonces en Français, espérons que cela ira en s’arrangeant. Je ne peux que vous engagez à vous inscrire chez Infolinks: simple, sérieux et des revenus passifs, ce qui n’est pas pour déplaire.

3 commentaires sur “Infolinks: une alternative à Adsense

  1. Salut, j’ai découvert ton blog il y a pas longtemps et je le suis maintenant avec intérêt. Tu pourrais nous faire part un peu plus de ton expérience avec cette régie : combien peu on espérer gagner en moyenne, combien est rémunéré le clic sur une de leurs annonce … merci d’avance.

  2. Cela dépend beaucoup du mot-clé qui est cliqué. Dans l’ensemble, on est quand même au alentour de quelques centimes par clics. Infolinks n’est pas Adsense.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

CommentLuv badge