Ponzi: ce qui se fait sur Internet

Notez cet article

Si vous ne vivez pas sur une île déserte ou au fin fond de l’Ardèche, vous avez probablement entendu parlé de l’affaire Madoff, cette gigantesque fraude de 50 milliards d’Euros. L’arnaque était bien ficelée: Madoff utilisait l’argent des nouveaux arrivants dans son fond d’investissement pour payer les anciens membres. Grâce à son charisme, son implication dans la riche communauté juive et aussi une habilité à cultiver une certaine forme de communautarisme financier, Madoff a pu ainsi duper des milliers de personnes et engranger des milliards de dollars (Oui monsieur, parfaitement des milliards !).

Le type d’arnaque employé par Madoff s’appelle un montage Ponzi du nom de Charles Ponzi. Celui-ci était un immigrant Italien qui travaillait comme commis à Boston. En 1919, il mit en place un programme pyramidal dans un bureau situé au deuxième étage d’une banque. Ironiquement, il appela sa société « Securities and Exchange Company ». Au mois de décembre de cette même année, il commença à envoyer des prospectus offrant un retour de 50% sur investissement après 45 jours et 100% après 90 jours. A la fin du mois de juin 1920, il lui arrivait de recevoir jusqu’à 500 000 dollars par jour et le même jour il déboursait 200 000 dollars.

Des milliers de personnes enthousiastes débarquaient chez lui pour investir. La quantité de cash qui entrait était telle qu’il fut obligé d’employer 16 commis pour trier et compter les sommes gigantesques qu’il stockait dans ses cabinets et empilait dans de larges corbeilles à papier.

Comme la plupart des montages pyramidaux, il arriva un moment où les espèces entrantes ne suffirent plus pour payer les anciens investisseurs. Au moment où le cash cessa d’entrer, la pyramide s’effondra. Des journaux d’investigations ainsi que l’intervention du gouvernement mirent un terme définitif à son activité. Le 26 juillet 1920, 30000 personnes avait payé à Ponzi la somme de 9 582 591 dollars.

Ponzi fut arrêté et beaucoup de ceux qui avait perdu leur argent blâmèrent le gouvernement pour son intervention. Ponzi fut condamné à 7 années de détention dans une prison d’état du Massachussets mais fut finalement libéré sous caution. Par la suite, il lança d’autres programmes similaires en Georgie, Texas et Floride. Il fut finalement arrêté et retourna au Massachussets où il purgea sa peine initiale de 7 ans.

Ponzi fut extradé vers son pays d’origine, l’Italie et trouva un travail au bureau Brésilien de la nouvelle compagnie aérienne de Mussolini. Il mourut dans un dispensaire de charité d’un hôpital de Rio, à moitié aveugle et paralysé. Le peu d’argent qui lui resta lui permit tout juste d’éviter d’être enterré dans un cimetière pour indigents.

Voilà pour la petite histoire; mais ce qu’il faut avant retenir, c’est que Mr Ponzi n’a fait qu’exploiter deux faiblesses humaines: la cupidité et surtout la naïveté des gens. Il est également intéressant de constater que l’Internet pullule de ce type d’arnaque: c’est facile, mondialisé, discret et l’on ne risque pas de voir un jour débarquer chez soi des investisseurs floués.

Le Ponzi le plus courant est le HYIP, pour High Yield Investment Programs, programmes d’investissement à haut rendement. Vous mettez par exemple $10 et le programme vous rapporte quotidiennement 20% ($2) pendant 20 jours, soit $40 sans rien faire. Pour payer, vous devez utiliser une monnaie électronique louche, comme E-Gold par exemple. L’avantage de ce type de devise, c’est que contrairement à Paypal, il n’y a pratiquement jamais de recours possible en cas de litige. Le programme repose toujours sur le même axiome: « Des professionnels du Forex ou de la bourse souhaitant vous aider à parvenir à l’indépendance financière ». La durée de ce type de Ponzi va de une journée à une dizaine de jours, rarement plus. Il est amusant de constater que des scripts tout faits sont disponibles à l’achat. A l’instar des vendeurs de pelles durant la ruée vers l’or, ce sont certainement ces personnes qui sont les grands gagnants du marché du HYIP. Vous pouvez vous rendre compte à quel point ce genre de script a du succès au moyen de cette requête Google. Vous trouverez une montagne de HYIP sur les forums d’argent comme celui-ci ou encore celui-là et même en français.

Les autosurfs sont une forme de Ponzi un peu différente: vous achetez des crédits et vous engagez à visualiser un certain nombre de sites au moyen d’une « visionneuse ». Lorsque vous avez fait votre quota, vous êtes payés moyennant une commission. L’exemple le plus célèbre d’autosurf est 12DailyPro. Le site proposait une commission de 44% à ses membres à condition qu’ils visitent 5 minutes par jour d’autres sites, et ce pendant 12 jours. Les propriétaires de 12DailyPro affirmaient que l’argent provenait de la publicité ainsi que d’autres investissements, mais en réalité 95% de l’argent provenait des cotisations des nouveaux membres. Au cours de l’année 2006, plus de 50 millions de dollars ont ainsi été extorqués à environ 300000 personnes. Vous trouverez ici des autosurfs.

Les matrices vous vendent une position dans leur schéma et vous demandent de recruter des filleuls qui à leur tour vous paieront. Parfois l’argent obtenu est investi dans « d’autres programmes performants ». Souvent, il s’agit tout simplement d’autres matrices amies ou même concurrentes !

Prédicat final: « Sur Internet, si l’on te propose de gagner de l’argent, cela signifie que tu vas en perdre ».

5 commentaires sur “Ponzi: ce qui se fait sur Internet

  1. Ok, supposition.
    Le principal de problème d’une pyramide de Ponzi, est de rémunérer l’investisseur « en bout de chaîne », parce que tu es contraint de par ta promesse, à rémunérer TOUS les investisseurs.

    Mais imagines que tu introduises un facteur de risque, qui par ailleurs te permet de justifier les hautes perspectives de rémunération.

    Par exemple « cet investissement est risqué; mais il est également très rémunérateur. Vous avez X% de chances de perdre votre investissement, mais 1-X% de chances de le multiplier par Y% (avec Y avec un tel discours (à peaufiner et marketer évidemment), tu trouves forcément des investisseurs « risk-acceptant ».
    Pour eux, ce sera comme jouer à la roulette: ils prennent un risque dans une perspective de gain (inférieure au risque).

    Idem que mon précédent commentaire, je veux bien que tu me dises ce que tu en penses :)

    (j’aime bien ton blog, je le trouvais trop technique au départ, mais en fait il me fait réfléchir).

  2. @Armando: tu as quand même plus de chances de gagner sur un Ponzi qu’à la roulette; mais à la longue, tu te dis que le jeu n’en vaut vraiment pas la chandelle.

  3. Le succès des HYIP montre bien la cupidité et la stupidité de beaucoup d’Internautes, au début ils te disent « je vais me faire de l’argent tu vas voir » et deux mois après quand ils se sont fait plumer ils te disent « de toutes façons c’est de l’argent dont je n’avais pas besoin », il y en a même un qui m’a dit qu’il avait placé son argent sur un autre placement plus sur, quand je lui ai demandé ce que c’était il m’a dit qu’il s’agissait d’un autre HYIP !

    J’avais fait un article sur les HYIP dans la même veine que le tiens:
    http://www.readmeimfamous.com/2010/04/hyip-ou-linvestissement-pour-les-nuls/

    Y aura toujours des pigeons pour se faire avoir ! Je devrais peut-être planifier un petit séjour à Malte ou à Chypre moi.. ;)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

CommentLuv badge