Les réseaux d’incentives

Notez cet article

Lorsque vous débutez dans l’affiliation, la manière la plus simple de commencer à faire de l’argent est le CPA, encore appelé formulaire. Votre visiteur donne son nom, son email, parfois d’autres informations et vous obtenez un gain qui varie généralement entre 20 centimes à 1 euro. J’ai rarement vu plus en France, et comme à l’accoutumée, nos amis américains sont toujours plus favorisés, il n’est pas rare de trouver des CPA à plus de 20 dollars; autre pays, autre moyen.

Maintenant, basé sur ma propre expérience, il est très difficile de faire beaucoup d’argent de cette façon. Je vous cite en exemple un autre site que je possède. Avant que Google ne le déclasse, sans doute à cause de sa sur-optimisation, ce site faisait 2000 visites par jour. Le taux de conversion du CPA que je proposais était de l’ordre de 2%, ce qui n’était pas si mal, même s’il y a toujours moyen de faire mieux. Attention, ce n’est pas 2% des 2000 visiteurs, mais bien 2% des gens qui cliquaient sur le lien d’affiliation. En gros, j’obtenais une vingtaine de conversions par mois; soit à tout casser 15 euros, pas de quoi fouetter un chat.

Vous voyez bien que même avec un trafic correct, il est difficile de gagner beaucoup d’argent avec ce type d’affiliation. Pourtant, certains y arrivent bien. Comment ? En trichant et en mentant.

Ces personnes pratiquent l’incentive, c’est à dire qu’elles incitent les gens à remplir leur formulaire. Ceci est généralement interdit par les plateformes d’affiliation. Lancez-vous dans l’incentive et vous avez beaucoup de chance de vous faire éjecter.

L’incentive peut être réalisée de plusieurs manières. La première, la plus courante, est tout simplement l’achat. Par exemple, vous êtes affiliés sur un programme de rencontres qui paye $20 le CPA. Vous proposez $5 à quelqu’un pour qu’il remplisse le formulaire. Vous faites donc 20 – 5 = $15 de bénéfices. Ce type d’incentive se pratique surtout sur les gros forums comme DP par exemple.

Un autre moyen est de passer par un site spécialisé. Certains de ses sites vous proposent par exemple $20 pour 10 signatures garanties. Il s’agit alors d’une simple négoce. Malheureusement, une bonne partie de ces sites sont souvent des escroqueries et il n’est pas certain que les signatures seront réalisées. Vous pouvez en savoir plus ici.

Finalement, il existe une dernière solution beaucoup moins connue et certainement plus subtile: utiliser les devises virtuelles.
Il vous est certainement déjà arrivé de vous balader sur un site et d’y voir des gens y faire du troc en utilisant une devise virtuelle propre au site. Attention, je ne parle pas des porte-monnaie électroniques comme Paypal, mais bien d’une monnaie qui n’existe que sur un site; on parle souvent de crédits. Ceci est particulièrement vrai sur les sites de jeu ainsi que sur les forums. Lorsque vous avez par exemple 1000 crédits, alors vous pouvez avoir un accès privilégié, monter d’un niveau, etc. Certains proposent même des cadeaux (Iphone, t-shirt, etc.).

L’idée est alors toute simple: échanger cette devise contre un CPA.
Lorsque l’on voir l’engouement de certains geeks et ce qu’ils sont prêts à faire pour n’obtenir ne fut-ce qu’un seul crédit alors certains n’ont aucun mal à obtenir des CPA régulièrement.
J’ai même déjà aperçu de véritables trafics de devises, composés d’une dizaine de rabatteurs avec à leur tête un super affilié brassant plusieurs dizaines de CPA par jour. On est alors en présence d’une véritable organisation.

Mais comme je l’ai déjà dit, l’incentive est risquée et ceux qui la pratiquent peuvent tout perdre du jour au lendemain. Ils doivent prendre quelques précautions s’ils veulent survivre dans ce business. La première chose à faire est de « rester sous le radar ». Il est évident qu’il est très suspect d’avoir un taux de conversion à 100%, rappelez-vous mon site et ses 2% de conversion. Il faut alors temporiser, c’est à dire se limiter à par exemple une seule conversion par jour et par CPA, par exemple. Après, rien n’empêche à côté d’avoir d’autres CPA, si possible en provenance d’autres plateformes.

La deuxième possibilité est de noyer la conversion dans du trafic de M, afin de faire descendre le taux de conversion à 5% par exemple.

Finalement, la dernière précaution à prendre est de bien dissimuler l’origine de la conversion voir mieux, d’en fabriquer une de toute pièce.
Je m’explique: dans un réseau d’incentives, les participants communiquent toujours de la même façon: par mail (Exemple Gmail ou Yahoo) ou via les forums (Discussion ou PM, Private Message). Le problème est que lorsque quelqu’un négocie une incentive alors il est obligé de donner son lien d’affiliation, et s’il n’y prête pas attention alors la provenance du lien (appelée referer) aura vite l’air suspecte.
En effet, comment expliquer que l’origine de toutes les conversions proviennent systématiquement de Gmail, de Yahoo ou de DP, c’est étrange, non ?

Et lorsque l’on sait que les fraudes à l’affiliation représentent 20% du volume traité, il est évident que les plateformes vérifient systématiquement toutes les conversions.

La solution est donc de supprimer le referer:
– en utilisant la manière Warez: hxxp://lien-d’affiliation. Ce qui vous oblige à copier/coller le lien directement dans votre navigateur.
– en supprimant le lien hypertexte, via le bbcode [code] par exemple.
– et le top du top: en fabriquant un faux referer: http://www.pagasa.net/fabrique-referer.php où le referer sera une page tout à fait légitime. C’est diabolique, non ?

Je suis toujours amusé de voir des personnes développer des tonnes d’ingéniosité afin de gagner des sous, c’est beau la technique utilisée à de telles fins ;-)

Je termine en disant que je ne vous incite pas à faire de l’incentive, car l’incentive, c’est mal.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

CommentLuv badge