Peakclick: une bonne alternative à Adsense

Notez cet article

Lorsque l’on a un beau site Whitehat qui fonctionne bien et qui ramène tout plein d’argent grâce à Adsense, on a qu’une seule idée en tête: ne toucher à rien, ne rien faire, arrêter de construire des liens, et faire la grève du SEO. Néanmoins quand on a le virus du web, immanquablement nous vient à l’esprit l’idée de développer un autre beau site web qui nous rapportera aussi tout plein d’argent.

Mais à la lecture récente de certains blogs bizarroïdes, la tentation est grande de vouloir passer du côté obscur. Exit le beau site de tricot en ligne et ses glorieux 2000, 200 20 euros d’Adsense par mois. Vous voulez faire un bon coup et gagner plus en misant sur des niches plus rémunératrices comme le Forex, le crédit, les assurances ou d’autres choses plus délicates comme les casinos en ligne, les paris sportifs, le poker ou l’incontournable viagra.

Le problème avec ce genre de site, c’est que la concurrence y est rude, et vous allez donc devoir sortir tout votre arsenal de spammeur référenceur aux doigts de fée Clochette.

L’autre souci, c’est que le monétisation avec Adsense y est sur-réglementée: pas de paris sportifs, casino et autres machins sulfureux. Donc, cela risque fort de limiter vos gains.

On peut aussi imaginer que, comme beaucoup trop de malheureux, vous vous êtes fait bannir d’Adsense après avoir mis une coco-girl sur votre beau site de tricot; et ça c’est triste.

C’est là qu’intervient Peakclick. Cette société fonctionne sur le modèle du Pay Per Click (PPC): vous êtes payé chaque fois que quelqu’un (pas vous, ni votre maman, ni l’amant de votre femme !) clique sur l’une de vos annonces. Mais cette régie a beaucoup d’avantages que je vais vous décrire.

  • Elle paye par Paypal, l’arme absolue de ceux qui veulent échapper au fisc faire leur courses sur Ebay.
  • Elle est autrichienne, ça rassure toujours de bosser avec des Européens, plutôt que d’obscurs Russes; et en prime, ils payeront en Euros, chouette alors !
  • Le support est canon, mais alors canon comme vous n’avez pas idée. J’ai déjà eu des mails à 23h30 un samedi soir.
  • L’intégration des annonces se fait essentiellement par programmation: Peakclick vous envoie un feed de publicité, et vous l’intégrez à votre site à votre convenance: description, URL, titre, etc. En bref, cela procure une flexibilité qui n’existe pas chez Adsense, par exemple. Je vous expliquerai plus bas comment faire avec un petit script PHP en cadeau, parce que mon anniversaire est tombé la semaine dernière (8 mai).
  • Et suprême supériorité: ils acceptent pratiquement tous les sites.

En clair, si je me permet d’insister sur ce dernier point, c’est que Peakclick
est l’anti Adsense par essence: tout ce qui déplait souverainement à Adsense: viagra, cialis, poker, MFA est accepté chez Peakclick. Ce n’est sans doute pas pour rien que le terme MFP (Made For Peakclick) circule désormais dans les bas fonds du Blackhat.

Mais n’allez pas vous imaginer que Peakclick n’est qu’une obscure régie qui cible les protagonistes Blackhat, on trouve également beaucoup de sites plus conventionnels l’utilisant.

Tout comme Adwords, Peakclick utilise des enchères pour les annonceurs. Mais la régie cible beaucoup plus les « long tail », les phrases et expressions plutôt que les mots clé. Par exemple, là où Adwords va vous demander une fortune pour un mot tel que ‘Forex’, Peakclick propose d’utiliser ‘Forex Practice Account’. L’avantage est qu’il y a beaucoup moins de risque de saturation.

Au niveau de ce que cela peut vous rapporter, Peakclick affiche un classement journalier des meilleurs performances de ces utilisateurs. Je vous laisse le choix de vous faire votre propre opinion en visualisant la capture que j’ai faite aujourd’hui à 18 heures, sachant que la journée n’est pas encore terminée.


En ce qui concerne l’intégration, comme promis voici un petit script qui vous permet d’afficher les annonces du feed. Il est à noter que Peakclick ne s’intéresse qu’au trafic moteur et demande précisément les mots clé issus de la requête.

<?php

//
// Uniquement le trafic en provenance de Google, Yahoo et Live
//

function parsesearchengine($mref)
{
//
// Trafic Google
//
$q=strstr($mref, »http://www.google. »);
if(strlen($q)) {
$q=strstr($mref, »&q= »);
if(strlen($q))
$tab=split(« &q= »,$mref);
else {
$q=strstr($mref, »?q= »);
if(strlen($q))
$tab=split(« \?q= »,$mref);
}
if(strlen($tab[1])) {
$tab=split(« & »,$tab[1]);
if(strlen($tab[0]))
return $tab[0];
}
}
//
// Trafic Live
//
$q=strstr($mref, »http://search.live.com/ »);
if(strlen($q)) {
$q=strstr($mref, »?q= »);
if(strlen($q)) {
$tab=split(« \?q= »,$mref);
if(strlen($tab[1]))
return $tab[1];
}
}
//
// Trafic Yahoo
//
$q=strstr($mref, »search.yahoo.com »);
if(strlen($q)) {
$q=strstr($mref, »&p= »);
if(strlen($q))
$tab=split(« &p= »,$mref);
else {
$q=strstr($mref, »?p= »);
if(strlen($q))
$tab=split(« \?p= »,$mref);
}
if(strlen($tab[1])) {
$tab=split(« & »,$tab[1]);
if(strlen($tab[0]))
return $tab[0];
}
}
return 0;
}

// La requête vient-elle des moteurs ?

$mip=$_SERVER[« REMOTE_ADDR »];
$mhost=gethostbyaddr($_SERVER[‘REMOTE_ADDR’]);
$mua=$_SERVER[« HTTP_USER_AGENT »];
$mreq=$_SERVER[« REQUEST_URI »];
$mref=$_SERVER[« HTTP_REFERER »];

if(strlen($mref)) {
$mk=parsesearchengine($mref);
if($mk)
$mkeyword=$mk;
else
return 0;
}
else
return 0;

$mkeyword=eregi_replace( » « , »+ »,$mkeyword);

$maff = 12345; // Votre numéro d’affilié
$mnum = 5; // 5 annonces
$mfilter = 1; // 1 = filtrer le Q, sinon mettre 0
$msite = « http://www.pagasa.net »; // Votre beau site

// Va chercher le feed

$murl = « http://feed.peakclick.com/res.php?aff= ».$maff. »&ip= ».$mip. »&keyword= ».$mkeyword. »&ua= ».urlencode($mua). »&ref= ».$msite.$mreq. »&num= ».$mnum. »&filter= ».$mfilter;

$fd = fopen($murl, »r ») or die($murl);
$mads=0;
while (!feof($fd)) {
$li=fgets($fd);
$pr=split(« [|]+ »,$li); //1=title, 2=desc, 3=URL, 4=link
$mtitad[$mads]=$pr[1];
$mdescad[$mads]=$pr[2];
$murlad[$mads]=$pr[3];
$mlinkad[$mads]=$pr[4];

echo « Titre = « .$mtitad[$mads]. » <br /> »;

echo « Description = « .$mdescad[$mads]. »<br /> »;
echo « URL = « .$murlad[$mads]. »<br /> »;
echo « Votre lien = « .$mlinkad[$mads]. »<br /> »;

$mads++;
}
fclose($fd);

?>

Pour terminer, je citerai tout de même quelques désavantages:

  • Le peu d’annonces en Français; mais vous savez bien comme moi, que c’est en dehors de France que l’argent se trouve :-)
  • Au début, vous commencez avec un feed de publicité dit « standard » qui ne paye franchement pas beaucoup. Il faut un petit moment avant de pouvoir être confirmé et d’accéder au feed avancé. Mais cela leur permet de conserver un niveau de paiement assez élevé.

Mais dans l’ensemble, je vous recommande vivement cette régie de très bonne qualité et qui est certainement l’une des meilleures alternatives à Adsense; n’hésitez pas à l’utiliser surtout si avez quelques doutes sur votre propre bienséance.

3 commentaires sur “Peakclick: une bonne alternative à Adsense

  1. merci pour l’article.

    d’apres les screenshosts proposé par le site, ils payent a plus de 10 cts le clics, c’est un peu énorme…

    tu pourrais nous donner une estimation des cpc stp? merci :)

  2. @kana: impossible de te le dire précisément: cela dépend de la requête, et aussi de la provenance de ton visiteur. Sur les US, ça peut vite grimper.
    Les financiers et pharmacie sont particulièrement intéressants.
    Cialis = $1,52
    Generic Viagra = $1,92
    Financial = $1,57

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

CommentLuv badge