Content Spinning: les bonnes pratiques

Notez cet article

Vous êtes de plus en plus nombreux à utiliser mon outil de content-spinning en ligne, et je vous en remercie.

Je vous rappelle toutefois que cet outil ne génère pas lui même la sémantique ni les synonymes: c’est à vous de le faire.

D’après quelques sources que j’ai eu, il semble que Google soit déjà au courant de notre petite bidouille et il n’est pas rare  d’avoir des articles spinnés se faire pénaliser . N’oubliez jamais que quelque part dans l’ombre, une armée de personnes s’acharne jours et nuits à lutter contre les mauvaises pratiques de ceux qui ne sont pas dans le camp du bien.

Néanmoins, même si les ingénieurs de Google ont certainement des mécanismes de détection susceptibles d’identifier les articles « trafiqués », il est facile de les contourner en utilisant quelques bonnes pratiques que je vais vous expliquer. Après ceci, vous serez capable de créer des milliers d’articles entièrement uniques. N’oubliez pas les backlinks, je vous prie: c’est déductible de votre ISF.

Tout d’abord, dans un souci de sauvegarde de notre patrimoine Francophone et par respect pour mes lecteurs du CanadZa, j’utiliserai désormais « pivoté » en lieu et place de « spinné ».

Lorsque l’on fait pivoter le contenu d’un article de façon conventionnelle, c’est à dire rapidement et sans se poser de question, trop pressés que nous sommes à vouloir promouvoir une ferme de blogs à coup de Xrumer, invariablement une série de problèmes survient et qui finissent par sauter aux yeux de notre grand ami à tous, l’inénarrable Google.

Le premier problème concerne l’agencement de l’article pivoté: en fait, même si son contenu diffère grâce au génialissime algorithme que je vous ai pondu (3 malheureuses lignes de code), la structure de votre page HTML reste généralement toujours la même, avec le même nombre de paragraphes, retour à la ligne, puces, images et tout le même fatras HTML habituel: H1, H2, H3, CENTER, etc.

L’idée est donc de casser le caractère monotone de notre article pivoté, en y insérant des étiquettes HTML différentes dans nos alternatives.

Par exemple, tantôt je mets un caractère en gras, tantôt je ne le fais pas:

{<b>Thibaut est gras</b>|Thibaut est gras}

En italique:

{<i>Cialis en italique</li>|Cialis en italique}

Centré:

{<center>Tramadol au centre</center>|Tramadol au centre}

En jouant sur les entêtes:

{<h1>Acheter mon viagra pas cher</h1>|<h2>Acheter mon viagra pas cher</h2>|<h3>Acheter mon viagra pas cher</h3>|Acheter mon viagra pas cher}

En cassant les paragraphes:

{.|.<br />}

En utilisant des puces

{<ul><li>Viagra 1</li><li>Viagra 2</li></ul>|=> Viagra 1<br />=> Viagra 2<br />}

En insérant des images de temps en temps:

{<img src= »image de Carla Bruni nue »>|}

Etc, etc. Le langage HTML est suffisamment riche pour que vous puissiez exprimer toute l’étendue de votre talent.

Notre deuxième souci est la quantité d’informations beaucoup trop similaire d’un article à l’autre: on y trouve généralement le même nombre de mots ainsi qu’un nombre identique de phrases:

Je {vais|pars} à {Lyon|Lille} jeudi prochain. J’y verrai {un match|une partie} de {foot|volley}

Ce problème se contourne aisément en créant un nombre différent de mots et aussi de phrases; il suffit de prévoir des expressions optionnelles:

J’aime {beaucoup|} regarder la télévision {le soir|}. {Cela me détend|}

Ma fille {qui vient d’avoir 4 ans|} va à l’école uniquement le matin {du lundi au vendredi|}

Troisième problème, la similitude qui peut exister d’une phrase à l’autre:

{Connaissez-vous la meilleure façon de perdre du poids ?|Savez comment perdre des kilos ?}

Même si elles sont différentes, ces deux phrases expriment clairement la même idée et sont tout simplement des synonymes basiques.

L’analyse sémantique est quelque chose de difficile à réaliser d’un point de vue informatique car il faut des algorithmes assez chiadés mais je ne suis pas convaincu que ce soit un obstacle pour une multinationale pesant plusieurs milliards de dollars.

Esquivez le piège des phrases synonymes en changeant complètement leur tournure:

{Dans le chapitre qui suit, je vous expliquerai la meilleure de façon de perdre du poids|Si vous voulez perdre du poids, lisez les explications qui suivent, une méthode vous détaillera précisément comment arriver à vos objectifs}

Le quatrième problème se rapporte aux OBL, les liens sortants: en créant systématiquement une relation vers votre site ou votre lien d’affiliation, vous ouvrez un boulevard béant à Google qui n’aura aucun mal à identifier son propriétaire.

Pour éradiquer cet inconvénient, multipliez les liens dans votre article, surtout ceux qui vont vers des sites de confiance, comme Wikipedia, Youtube, Facebook, etc. Votre lien en sera d’autant plus crédible. Si vous êtes dans une logique purement trafic, utilisez différents raccourcisseurs d’URL.

Et j’en viens maintenant à notre cinquième et dernier problème: la date de publication du lien. Si vous créez une dizaine d’articles que vous publiez le jour même, la rapidité d’apparition de votre lien sera trop importante. Comme je vous l’ai déjà expliqué dans un un article précédent, la vélocité est certainement un indicateur très utilisé par Google. Différez donc de quelques jours la publication de vos articles, et espacez votre travail suivant des intervalles irréguliers.

Joyeux pivotage à tous !

Un seul commentaire sur “Content Spinning: les bonnes pratiques

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

CommentLuv badge