Google a toujours manipulé son moteur

Notez cet article

Depuis toujours, je suis convaincu que Google manipule les résultats de son moteur dans certaines circonstances. Certes, la plupart du temps, ces résultats sont le fruit d’un algorithme semblable à celui de la recette du Coca-Cola assortie d’un soupçon de la Théorie des Cordes, mais les quelques années passées à jouer à cache à cache avec eux me confortent dans cette affirmation.

J’étaierai ma démonstration, qui n’engage que moi, au moyen de plusieurs exemples, dont un particulièrement frappant.

Prenons tout d’abord le cas du Google Bombing: on prend une expression « populaire », généralement une insulte, et on bombarde la cible de liens munis de l’ancre qui va bien: « miserable failure, j’aime pas machin, trou du c… », etc.

La toile est régulièrement la proie de ce genre d’opération: quelle joie de pouvoir apporter sa pierre à ce gigantesque défouloir virtuel, bien protégé derrière son écran. Vous vous rendez compte, je peux insulter une personnalité sans le moindre risque, ou presque.

Que dit Google à propos du Google Bombing ? Je prend l’exemple de « miserable failure » qui pointait vers la biographie de Mr Bush.
Google n’a jamais estimé que cette expression portait atteinte à l’intégrité de son moteur de recherche, car il n’existe aucun site qui peut représenter légitiment l’expression « miserable failure ». Par ailleurs, Google se borgne à afficher les opinions du Web, pour le meilleur comme pour le pire.

Je vois ici quelque chose qui m’interpelle. Google nous parle de légitimité et de la corrélation qui peut exister entre une expression et un site web. Ce serait donc cette légitimité qui peut induire qu’un site se positionne bien sur une requête. Celle-ci doit se bâtir sur toute une série de critères propres à l’algorithme qui construit les résultats: nombre de liens entrants, qualité du voisinage, structure des pages, respectabilité, etc. La légitimité est donc selon Google le fruit de sa propre réflexion qui est transcrite dans un programme informatique qui nous délivre un résultat basé sur sa propre logique.

Soit, mais qu’en-est-il lorsqu’il n’existe pas de légitimité ?

On le voit bien avec un concours de référencement qui voit l’apparition soudaine d’un nouveau terme jusqu’alors inconnu: Google peut choisir de s’en moquer et construire doucement une légitimité à partir des informations qui sont glanées au fur et à mesure. Pour un concours
SEO, cette légitimité risque de reposer sur de bien étranges fondations :)

En 2007, la page de Mr Bush a complétement disparu des requêtes, sans doute suite à un changement de légitimité.

Retenez bien la conclusion de ma démonstration car c’est important pour la suite: c’est la légitimité qui fait qu’un site se positionne bien sur une requête.

Dans l’actualité plus récent, Mr Sarkozy a aussi été la victime régulière du Google Bombing. Google n’est jamais réellement intervenu dans cette affaire mais a tout de même admis: « Quand les recherches via notre moteur pointent vers un site illicite voire illégal, nous pouvons effectivement intervenir sur l’algorithme pour supprimer les liens ». (Source: Le Post)

Comme nous sommes généralement assez d’accord sur la légalité ou non d’un site, il ne nous reste plus qu’à nous entendre sur ce que l’on entend par illicite, car insulter un président en France est un délit. Je présume donc que la légitimité automatique fait fi des lois locales; heureusement d’ailleurs sinon ce serait ingérable: imagineriez-vous Google intégrer certains chapitres juridiques dans son algorithme. Mais j’ai une question sordide qui me vient à l’esprit: le jour où nous aurons un Bombing massif sur quelque chose de sacré (enfant, religion, etc.), est-ce que Google pourra toujours se réfugier derrière son impartialité ?

La réponse est bien entendu négative. Comment peut-on imaginer que cette situation n’a pas été prévue et qu’elle n’a jamais été mise en œuvre ? Le côté politique n’intéresse certainement pas Google qui peut toujours se réfugier derrière le premier amendement de la constitution américaine. Les insultes ne sont qu’une série de farces pas bien méchantes, sans grand intérêt. Mais qu’en est-il de sujets autrement plus graves ?

Les requêtes sensibles (Diffusion d’informations confidentielles).
La pédopornographie
Les violations du droit d’auteur
– Celles qui représentent beaucoup trop d’intérêt en jeu.

Ce qui m’amène directement à mon dernier exemple:

Il y a quelques années, John Chow, célèbre blogueur canadien s’est lancé dans une course effrénée aux backlinks. Pas question pour lui d’utiliser des outils Blackhat, il n’a eu qu’à demander à sa large assemblée de lecteurs et partisans de faire des liens vers son blog. Au bout quelques mois, il s’est emparé de la très convoitée « make money online », une requête qui vaut de l’or.

Suite à cela, le blog de John s’est vue infligé une lourde pénalité, à savoir que même son propre blog (johnchow.com) ne sortait plus sur son propre nom (John Chow); un comble, tout de même. Où est donc la légitimité que nous vend Google dans ce cas ?

Il est tout de même clair que John a beaucoup abusé de sa position et que cette pénalité manuelle, appelons un chat un chat, était justifiée. Pour la petite histoire, cette pénalité a fait tellement de bruit que John a fini par revenir dans les SERPS, tout naturellement. Google a du gérer le dilemme cornélien suivant: nous avons tellement pénalisé John que maintenant tout le monde en parle et nous sommes désormais en contradiction totale avec nos conditions générales d’utilisation.

Pour terminer, je dirais que Google ne peut absolument pas tout gérer via un algorithme fut-il aussi puissant. Comment faire le distinguo entre un Google Bombing, un buzz, ou simplement un profiteur ? Aucune méthode ne pourra jamais égaliser la puissance d’une action telle que le jugement d’une personne.

2 commentaires sur “Google a toujours manipulé son moteur

  1. Salut Thibaut,

    aucun rapport, mais je me suis rendu compte que tu avais récupéré un peu de PR de notre cher ami GG.
    Serais-tu redevenu en odeur de sainteté ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

CommentLuv badge