Argent et Internet

Notez cet article

Cela fait quelques temps que je n’ai pas bloggé, pris par un encombrant déménagement et par tous les travaux annexes. Mais d’ici quelques temps, cela se tassera et je pourrais déblatérer mes élucubrations propos plus tranquillement près de ma piscine ;-)

Mais trêves de blabla qui finalement, ne vous intéressent pas, je vous parle aujourd’hui d’un sujet beaucoup plus passionnant : l’argent. Encore ! Mais c’est une manie, tu ne penses qu’à cela, je vais te dénoncer à l’URSAFF, tu n’as pas le droit. Stop ! Stop ! C’est fini, je vous expose une seule fois ce que je pense et ma philosophie à propos de cette vénalité qui semble me ronger.

Cela fait maintenant près de 15 ans que j’ai été plongé dans ce monde impitoyable qu’est le travail. Au fil des années, j’ai multiplié les employeurs ; pas par choix, mais bien à cause des aléas de la vie professionnelle : CDD, mission d’interim, dépôts de bilan, licenciement, mutation, délocalisation, etc.

Je ne vous apprends sans doute rien en vous disant que même un CDI n’est pas un gage de sécurité et de stabilité professionnelle. Je n’attends plus grand-chose de ce monde qui m’en a tellement fait voir. Même ceux qui sont nos supérieurs, ne sont que d’infimes grains de sable dans un gigantesque rouage qu’ils ne maitriseront jamais totalement. Dans ma vie professionnelle, mon travail est toujours fait du mieux qu’il est possible de faire, mais je ne m’attends jamais à une quelconque reconnaissance humaine, et encore moins financière.

Mais le triste sir aigri que je suis a découvert un espoir qui lui permet de gagner de l’argent, mais aussi, on l’oublie trop souvent, de s’épanouir. Cet espoir est l’Internet et ces milliards d’Euros (Vous vous en doutiez, non ?)

En ces difficiles moments où l’on n’arrête pas de pleurer sur le pouvoir d’achat et le prix de l’essence, il est absolument nécessaire de se tourner vers d’autres sources de revenus ; l’Internet est certainement un instrument, qu’il faut utiliser, sus à la crise !

La crise, quelle crise ? On l’oublie certainement mais contrairement à nos parents et leur 30 glorieuses, nous sommes tous les enfants de la crise. Jugez plutôt : 1974, 1er choc pétrolier ; 1980 : 2eme choc pétrolier ; 1987 : krach boursier ; 1993 : crise monétaire ; 1998 : crise asiatique ; 2000 : Eclatement de la bulle Internet ; 2007 : crise des subprime ; 2008 : crise des matières premières. En bref, cela fait plus de 30 ans que nous subissons crises après crises ; alors, une de plus ou une de moins, que dire, si ce n’est qu’après le pluie viendra le beau temps. Papi et Mamie avaient les guerres ; nous, nous avons les crises, mais nous souffrons certainement moins qu’eux.

Vous n’avez plus grand-chose à attendre de ceux qui vous emploient ; ne comptez pas sur les gouvernements pour toujours vous assister : ils n’ont plus assez de marge de manœuvre, qu’ils soient de droite ou de gauche. Alors finalement, l’ultime solution est de vous débrouiller par vous-même ; et l’Internet avec son gigantesque marché est une solution facile et confortable.

Je vous expose ci-dessous quelques idées que vous creuserez à votre guise, selon vos aspirations et vos compétences.

Vous n’avez aucune connaissance : Ok, alors je vous conseille l’arbitrage : acheter pas cher quelque part et vendre plus cher ailleurs. Par exemple, vous achetez un lot pas cher de DVD ou de livres sur Ebay que vous vendez plus cher sur Amazon ou PriceMinister.

Vous parlez anglais : allez jeter un œil sur le marché de DP : il y a des tonnes d’argent à se faire : traduction, écrire du contenu, blogger, acheter et vendre des sites, etc.

Vous avez perdu votre honneur : prostituez-vous comme Jean-Marc. La même chose est possible mais en pire sur SecondLife. Une fille rencontrée sur un forum m’a dit y faire $600 par jour, argh !

Vous êtes joueur : pariez, les jeux seront bientôt légalisés en France. Mais soyez subtils ; on ne gagne jamais contre un bookmaker et encore moins contre un casino. Ce n’est pas nouveau, mais l’arbitrage aussi est possible sur les paris. Autre piste : les bonus de bienvenu sont souvent importants. Faites tout de même attention où vous mettez les pieds !

Vous êtes un financier : jetez-vous dans le Forex, le gigantesque marché des échanges monétaires qui fait et défait d’immenses fortunes chaque jour. Un petit conseil : joignez un groupe de traders ou payez-vous un bon mentor. Et rappelez-vous qu’avant d’avoir gagné de l’argent, vous allez en perdre beaucoup. Autre conseil : ne jouez pas à court terme.

Vous passez votre vie sur Torrent ou Emule : vous l’ignorez sans doute, mais certaines sociétés paient pour chaque téléchargement P2P. Plus de détails ici (En anglais)

Vous avez des heures et des heures de vidéos de vos vacances : mettez les sur Youtube en prenant soin d’incorporer votre nom de domaine dans la vidéo ainsi que dans la description. Dans votre nom de domaine, dissimulez-y votre lien d’affiliation vers un site de voyage. Vous pouvez également gonfler la popularité de vos vidéos en envoyant du trafic de M.

Vous êtes un super programmeur : créez un programme capable de générez automatiquement une dizaine de sites web par jour. Disséminez-les un peu partout sur le net, cloakez les pages de sorte que seul le trafic en provenance des moteurs de recherche délivre une page très riche en CPA ou en PPC. Bien sûr, évitez d’utiliser Adsense. Préférez-y une régie alternative. Créez des milliers de liens avec un programme comme Prstorm ou Xrumer. En quelques mois, vous aurez crée des milliers de liens de site, et si vous vous débrouillez bien, les gains qui vont avec. Est-ce de la science-fiction ? Non absolument pas, tout est question d’automatisation, de déploiement massif, de méthode et surtout de persévérance.

Voilà, je vous ai exposé quelques pistes afin de gagner de l’argent. Choisissez-en une qui vous convient, testez, soyez patient, persévérez et surtout restez patient. Vous ne quitterez certainement pas votre emploi ainsi (qui sait ?) mais quelle émotion lorsque vous recevrez vos premiers gains.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

CommentLuv badge