Echange de trafic

Notez cet article

Si, comme moi parfois, le soir, cher lecteur, quand ta femme a le dos tourné, tu traînes parfois tes basques sur des « sites de petites vertus», tu adoptes un comportement différent. Pourquoi donc ? Tout simplement parce que rarement tu as échoué sur ce genre de site via un de ces moteurs de recherche : tu y es arrivé parce que d’un côté, tu avais le site dans tes milliers de favoris ou alors, tu étais sur un classique des vidéos adultes, et tu as cliqué sur un lien partenaire. C’est bien là toute la différence avec un site conventionnel : tu utilises rarement Google pour y arriver. En fait, si mais juste au début, la première fois, tu ne t’en rappelles pas, c’était hier soir ? Il est vrai que cela fait longtemps maintenant et finalement, tu t’en es lassé aujourd’hui. Ce n’est pas difficile de trouver un site adulte: un bête spam, une vidéo dans lequel tu vois une URL, et lorsque tu arrives dessus, tu as tellement de liens que finalement tu trouves toujours ton bonheur et qu’un moteur de recherche devient vite inutile.

Mais derrière le côté un peu glauque de cette prose, il a quelque chose qu’il est nécessaire de commenter : un webmaster adulte ne peut à long terme compter sur les moteurs de recherche pour ramener du trafic, et ce pour deux raisons : d’abord, parce que c’est une jungle gigantesque dans laquelle il est très difficile de se faire un nom. Je pense qu’il est inutile de vous rappeler que la majorité des sites sur Internet sont des sites adultes, ce qui en fait une très rude concurrence à battre, beaucoup plus difficile que les sites conventionnels. Et deuxio, les sites adultes ne font pas beaucoup de vieux os dans les résultats de Google : à quelques exceptions près, tôt ou tard, ils se font bannir, à cause de leur politique éditoriale.

Pour arriver à leurs fins, les webmasters adultes ont adopté une autre stratégie : ils se focalisent sur le trafic. Dans un site X, vous avez toujours une quantité très impressionnante de liens, et chaque clic y est comptabilisé. Ici, nous parlons des liens sortants. Vous disposez de la même chose en entrée : un lien doté d’une référence donne une information précieuse : elle implique quelque part qu’il y a un échange de trafic. Nous sommes donc en présence d’un marché avec d’un côté des liens entrants et de l’autre des liens sortants. Après, il est facile de construire une stratégie en fonction de ces entrées et sorties. On appelle cela un échange de trafic, ou encore du traffic trading, en anglais.

Le but est de créer un échange de bon procédé : si vous m’envoyez du trafic alors je vous en envoie encore plus ; j’ai donc franchement intérêt à ce qu’il y ait beaucoup de trafic sortant. Mais vous allez me dire que c’est quand même dommage de voir partir un client potentiel, d’autant plus qu’il aurait pu faire une conversion (Clic sur une publicité, affiliation, etc.)
Je ne suis pas d’accord, dans le sens où si votre site est bon, alors votre visiteur y reviendra. S’il part et qu’il ne revient pas, autant qu’il serve à quelque chose : mon partenaire me rendra la politesse en m’envoyant un ou plusieurs autres visiteurs. Et puis, il ne faut pas oublier que le nombre de visiteurs pourrait rapidement devenir exponentiel grâce à l’échange de trafic.

Maintenant, ce que je trouve franchement dommage, c’est que finalement cette technique n’est pas exploitée par les webmasters des sites conventionnels, plus soucieux de construire des liens que de bâtir du trafic. Le problème tout de même, c’est que l’on ne peut pas comparer un visiteur de site adulte à un fidèle lecteur de blog : les comportements de lecture y sont complètement différents. Dans l’échange de trafic, l’expédition vers le partenaire peut se faire via un popup/popunder ou carrément une redirection : au lieu d’arriver sur Pagasa, vous êtes instamment priés d’aller lire un de mes confrères. Cette technique, utilisée sur les sites adulte, est impensable sur un blog, dans le sens où il existe une relation de confiance, parfois même amicale entre le blogueur et ses lecteurs. Les rediriger ailleurs sur un site non sollicité, c’est trahir leur confiance, les lasser, ou pire les faire fuir. Les popup/popunder sont une autre piste, mais leur caractère trop envahissant et aussi leur aspect mercantile, commercial, publiciste, argent est trop délicat à gérer surtout si votre public se compose d’une partie de Français qui, je vous le rappelle pour la millième fois, n’ont pas de problème avec l’argent, mais ceux qui en gagnent.

Finalement la meilleure façon que j’ai trouvée est de tout simplement insérer des liens bien visibles et de faire en sorte qu’ils passent sous les yeux du lecteur. Dans un article, il y a deux endroits très stratégiques : le début, directement sous mon titre, que je réserve à la mère de tous les vices : la publicité et la fin qui annonce que snif, snif, mon cher lecteur risque de partir sous d’autres horizons : c’est donc là que je vais insérer mon lien.

Après un petit script PHP de ma composition gère le tout. J’ai là un moyen sympa de générer du trafic, tout en restant discret, pas du tout intrusif, contrairement à ceux qui se passe sur la scène adulte. L’idée aussi est de vous faire connaitre des sites avec une thématique proche de la mienne, voir que j’apprécie mais il est hors de question que je vous montre un site parlant du tricot en ligne ou vous proposant d’épouser une belle femme Afghane.

4 commentaires sur “Echange de trafic

  1. un webmaster adulte ne peut à long terme compter sur les moteurs de recherche pour ramener du trafic, et ce pour deux raisons : d’abord, parce que c’est une jungle gigantesque dans laquelle il est très difficile de se faire un nom. Je pense qu’il est inutile de vous rappeler que la majorité des sites sur Internet sont des sites adultes, ce qui en fait une très rude concurrence à battre, beaucoup plus difficile que les sites conventionnels. Et deuxio, les sites adultes ne font pas beaucoup de vieux os dans les résultats de Google : à quelques exceptions près, tôt ou tard, ils se font bannir, à cause de leur politique éditoriale.

    N’importe quoi !
    Je n’ai jamais vu ca nul part.Et je sais de quoi je parle ;)

    On appelle ce genre d’échange du « trade » dans le porn.
    A savoir qu’en général faut etre assez psychopathe pour faire ca,les traders passant leur temps à se chamailler à la moindre chute de ratio (normal,c’est comme ca qu’il arrivent à gonfler leur stats ;) ).

    Je compte justement dédié ma right sidebar à faire du trade sur mon blog,si ca dit certains d’aller voir. :)

    Enfin,pour la petite histoire,les meilleurs traders arrivent à atteindre 40 000 visiteurs uniques/jours avec juste 3000 visiteurs moteur.
    Impressionnant quand meme non ?

    Rudy – http://www.discodog.fr

  2. J’oubliais le meilleur :s
    Ton script a l’air très bon,
    je regrette juste qu’il ne s’installe pas aussi facilement qu’un plugin wp.

    Si tu pouvais l’adapter il deviendrai vraiment redoutable,surtout dans l’industrie du porn. :P
    Bravo.:)

  3. Bonjour Rudy,

    Je ne vais pas trop commenter ton « n’importe quoi », j’ai aussi mes expériences ;-)

    Ok pour le plugin WP, c’est une bonne idée.
    Je vais m’y atteler dés que j’aurai un peu de temps.

    Cordialement
    Thibaut

  4. je te remercie du conseil.j’ai moi aussi des site pour adulte et je ne savais pas comment avoir plus de trafic mais grace a toi j’en est maintenant

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

CommentLuv badge